header-entreprise

portrait-lmb

Louis-Marie BACHELOT
Président

Louis-Marie Bachelot est bio-entrepreneur en santé humaine.

Il dispose de quinze ans d'expérience dans le secteur des biotechnologies appliquées à la santé humaine. Louis-Marie Bachelot a notamment initié en 2007 une activité de management de projet de développement thérapeutique au sein du cabinet de conseil spécialisé en innovation ALCIMED. Dans ce cadre, il a accompagné avec son équipe trois programmes précliniques et cliniques de thérapies innovantes sur des maladies rares dont deux sur le système nerveux central et conduit les travaux réglementaires permettant l'obtention de deux désignations de médicaments orphelins. A partir de 2009, Il a poursuivi le management de l'un d'eux de manière indépendante et porté les premières étapes de transfert de ce programme vers un projet de création d'entreprise pour lequel il a été lauréat du concours national d'aide à la création d'entreprise de technologies innovantes dans la catégorie Emergence en 2011.

Louis-Marie Bachelot a également co-fondé en 2007 la société SISENE dont il a été le responsable financier jusqu'en mars 2014. SISENE développait, avec le soutien des Laboratoires THEA, des thérapies innovantes anti-angiogéniques en oncologie et ophtalmologie.
Louis-Marie Bachelot est diplômé de Sciences-Po Paris, section économique et financière, il est titulaire d'un Master of Sciences en biochimie et biologie moléculaire du King's College de Londres, et d'une licence d'histoire de l'Université Catholique de l'Ouest à Angers.

portrait-clc

Claire LEPINOUX-CHAMBAUD, PhD
Directrice Générale et Responsable Recherche

Claire Lépinoux-Chambaud est chercheur post-doc en charge du programme de maturation de la SATT Ouest Valorisation sur le peptide anti-glioblastome GC01 à l'Institut de Recherche et d'Ingénierie en Santé (IRIS) de l'Université d'Angers.

Dans le cadre de sa recherche doctorale, intitulée « Le peptide NFL-TBS.40-63 issu des neurofilaments : agent thérapeutique et outil de ciblage des cellules de glioblastome et des cellules souches neurales. », Claire Lépinoux-Chambaud a pu évaluer la sélectivité d'entrée et les effets de GC01, sur différents types cellulaires et modèles animaux. Elle s'est ainsi spécialisée dans la biologie du cytosquelette neuronal, les cellules souches neurales et le glioblastome ; et a développé une solide maîtrise des techniques de biologie cellulaire et moléculaire, d'imagerie, et d'expérimentation animale.

Claire Lépinoux-Chambaud est docteur en neurosciences de l'Université d'Angers et titulaire d'un Master de biologie santé de l'Université de Poitiers.

portrait-je

Joël EYER, PhD
Membre du CSM

Directeur de recherche Inserm au sein de l'unité mixte INSERM 1066/CNRS 6021 « Micro et Nanomédecines Translationnelles » (MINT) à Angers, Joël Eyer a dirigé de 2000 à 2016 le « Laboratoire de Neurobiologie et Transgénèse » UPRES EA 3143 de l'Université d'Angers.

Avec près de 25 ans d'expérience dans le domaine de la recherche en neurosciences, Joël Eyer est un expert internationalement reconnu du cytosquelette neuronal, en particulier des neurofilaments. Il est le principal découvreur de la technologie NFL-TBS.40-63 (GlioVector et GC01), et à ce titre co-inventeur des trois brevets protégeant ses différentes applications.

Joël Eyer a également une importante expérience dans le développement de modèles animaux notamment murins, et il préside le Comité d'Ethique en Expérimentation Animale des Pays-de-la-Loire depuis 2004.
Joël Eyer est expert scientifique à la Commission Européenne depuis 2005 et Chair-Person depuis 2013 des évaluations des Réseaux d'Actions Marie Curie de l'Union Européenne.